Emission radiophonique spéciale sur les maquis de l’Azergues

vendredi 8 janvier 2010
par  webmestre

[|L’émission BISTANCLAQUE a le plaisir de vous proposer une émission spéciale|]

  • [|un ESSAI RADIOPHONIQUE d ’une durée de 3h45|]
  • [|qui sera diffusé le MARDI 19 JANVIER 2010 DE 13h30 à 17h15|]
  • [|sur le thème|]
  • [|LES MAQUIS DE LA VALLEE D’AZERGUES|]
  • [|A écouter RADIO CANUT LYON 102,2 mhz|]
  • [|ou en consultant le site internet|]
  • [|ou en utilisant ce lien pour vous rendre directement sur la page d’écoute le jour de la diffusion de l’émission|]

Cet essai a été réalisé à partir de documents sonores originaux et inédits :

des entretiens avec des maquisards de ces maquis.

Ces maquis implantés dans la vallée d AZERGUES ont existé entre mars 1943 et août 1944.

Ces maquis, 2 parmi tant d’autres en France durant la guerre 1939 1945, présentent cependant la particularité d’être souvent « oubliés ».

Dans les hommages aux maquis dans la littérature et dans les médias c ’est aussi, mais pas seulement pour cette raison que nous avons choisi de nous y intéresser et de leur donner un écho radiophonique sur RADIO CANUT 102,2 mhz la plus rebelle des radios.

Une autre raison en est bien évidemment leur caractère lyonnais et rhônalpin.

Une autre raison encore est la spécificité de ces maquis et en particulier celle du deuxième : le camp DESTHIEUX qui mérite ne serait ce qu’à ce titre qu’on s’intéresse à lui.

Enfin, nous avons d’une part la chance d’avoir encore quelques acteurs de ces maquis toujours présents parmi nous et qui ont bien voulu nous apporter leur témoignage, ce dont nous les remercions chaleureusement, et nous avons d’autre part aussi quelques témoignages oraux de maquisards aujourd’hui disparus dont au moins un a pu être récupéré grâce à l’obligeance de l’ANACR (association nationale des anciens combattants résistants) et aux moyens techniques de RADIO CANUT, un autre encore grâce à d’anciennes émissions de radio canut réalisées du temps de son vivant.

Pour donner toutes leurs dimensions à chacun de ces maquisards il aurait fallu retracer leur itinéraire de militants et de résistants jusqu’à leur arrivée à ce maquis, mais cela nous entrainerait à retracer longuement des parcours souvent extraordinairement courageux et périlleux sujets qui dépassent le cadre proposé ici. Néanmoins ce travail là, nous nous proposons de le faire par ailleurs, à travers des émissions dédiées au destin personnel et militant de plusieurs de ces maquisards dans des émissions consacrées à chacun d’eux.

Nous nous en tiendrons donc pour cet essai radiophonique essentiellement d’une part au MAQUIS VENDEMIAIRE qui a existé de mars 1943 au 11 décembre 1943.

Il a été fondé par Antoine FONLUPT, Jean ALIGNE et Georges THEVENON tous trois originaires du quartier des ETATS UNIS à Lyon.

Le 18 mars 1944 Antoine FONLUPT sera abattu par la milice à l’angle de la place des TERREAUX côté rue du PUITS GAILLOT (une plaque rappelle son souvenir à cet endroit),

et d’autre part au MAQUIS CAMP DESTHIEUX qui a existé du 12 octobre 1943 à septembre 1944. Ce maquis fut ainsi dénommé par les maquisards en hommage à leur camarade André DESTHIEUX.

André DESTHIEUX, caladois, était résistant FTPF très actif à LYON, où il faisait équipe avec Paul GACHET sous le commandement de LEON (Marcel CHADEBECH). Ils ont été arrêtés en février 43 et livré par la justice française à un tribunal militaire allemand qui les condamne à mort. Ils ont été fusillés à DIJON le 27 mai 1943.

Pour conter l’histoire de ce maquis, nous laisserons le plus souvent possible la place aux témoignages oraux des uns et des autres car c’est bien là la spécificité et l’originalité de cet essai, mais nous nous autoriserons aussi pour rendre plus facilement compréhensible certains propos des insertions de précisions diverses et de mise en perspective.

Vous entendrez au fil de cet essai par ordre d’entrée en onde les voix des maquisards suivants :

René CARRIER alias NAPOLEON , chef du 3e groupe

Roger CHAVANET alias GUERIN fondateur et dirigeant du maquis du camp DESTHIEUX jusqu’au 22 avril 1944

Louis ROSSI alias VERNET un des tous premiers venus à ce maquis et qui en sera jusqu’à la fin

Hubert REVERCHON alias BOBBY

Marcel CHADEBECH alias commandant CARRON adjoint au chef du maquis, Responsable du 1er groupe et dirigeant du maquis à partir du 22 avril 1944

Jeanne épouse ROCHE jeune fille CARTON et Fernand CARTON son frère, enfants de Claudius CARTON


Navigation

dans la journée...

  • 13h30 : Emission radiophonique spéciale sur les maquis de l’Azergues

Agenda

<<

2019

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois